Pour parler à un cheval, il n’y a pas besoin de mots. [PV Gabrielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour parler à un cheval, il n’y a pas besoin de mots. [PV Gabrielle]

Message par Ielena Romanov le Mar 21 Juil - 15:03

Cela faisait désormais quelques jours qu’Ielena avait été découverte dans la forêt par Kathleen et Emilie-Rose, sous la protection desquelles elle se trouvait désormais, à Versailles. Elle n’avait d’ailleurs pas eu le temps de totalement se remettre de la nuit de l’incendie. Néanmoins, et bien que ce ne fût pas forcément raisonnable, elle avait profité de la première occasion pour échapper à la surveillance de ses protectrices et pris la tangente en direction des écuries. Non, non, elle n’avait pas pour objectif de s’enfuir de Versailles, seulement de se retrouver seule à seule avec ses chers amis les chevaux, de vérifier comment se portait sa jument et surtout de passer du temps avec la dite Volga. Elle se dirigea donc à son rythme vers les écuries.

Une fois arrivée là, elle s’arrêta devant chaque animal, les détaillant physiquement et cherchant à déterminer qu’elle pouvait être leur personnalité. Elle gratifia chacun d’entre eux d’une caresse sur le chanfrein. Une fois auprès de Volga, la jeune comtesse russe lui fit un gros câlin et vérifia ce qu’elle était venue voir. Puis, elle quitta un instant sa jument et revint armée pour la panser. C’était une tâche de domestiques ? Certes, elle était bien au courant. Mais, l’étiquette et elle… Ça faisait un milliard. Elle n’en avait d’ailleurs que faire du qu’en dira-t-on et pouvaient donc l’observer qui le souhaitait. La poussière qui pourrait atterrir sur ses vêtements ? Elle n’y prenait point garde. Et puis, agir ainsi était le meilleur moyen de renforcer le lien qui existait entre elle et sa bien aimée jument. Elle aurait bien voulu la monter, mais ce n’était pas à l’ordre du jour. Ce qui ne l’empêcherait pas de faire faire de l’exercice à sa monture.

Alionouchka prit donc l’étrille. Et elle était donc en train de s’occuper ainsi de Volga, contrôlant de plus près – et par un examen plus minutieux et détaillé que précédemment – son état. Elle lui glissait également de temps à autre un mot de russe, dans un léger murmure, lorsqu’elle put s’apercevoir qu’elle n’était plus seule aux écuries.
avatar
Ielena Romanov

Messages : 22
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum