Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Message par Emilie-Rose Peacecraft le Sam 16 Mai - 20:11

Comment en était-elle arrivée là au juste… Emilie-Rose lissait une fois de plus les plis de sa tenue d’apparat soigneusement, ruminant contre la missive de ses parents reçus un peu plus tôt dans la journée. Missive dans laquelle, ils l’informaient de l’invitation qu’ils avaient reçu d’une de leur connaissance. Ne pouvant s’y rendre eux-mêmes ils avaient donc décrétés que leurs deux filles aînées iraient rendre visite pour eux à leurs amis. Et évidement son père et sa mère l’avait prié pour ne pas dire ordonné d’y aller tel que la nature l’avait faîte, à savoir dans une tenue digne de son rang de Princesse de Sank. Millie vouait une sainte adoration à ses parents tout comme sa jeune sœur mais cependant on ne pouvait pas dire que de se retrouver habillée en fille lui fasse grand plaisir même si la tenue en question était tout à fait ravissante.

Certes c’était une pure merveille, elle était parée d’une somptueuse robe d’Odalisque d'un beau rouge sombre grenat dont les bordures était recouverte de galon fin brodé de fil d’argent. La coupe à l’antique épousait parfaitement les courbes graciles de son corps, le mettant inévitablement en valeur comme il se le devait et laissant ainsi deviner un corps sculpté par l’escrime et l’équitation puisuqe révélait des formes pleines et généreuses. Le décolleté de sa toilette laissait entrevoir la naissance de sa poitrine de manière harmonieuse et dégageait ses fines épaules à la manière des toges antiques des déesses grecs, à l'image de ses reproductions dans ses livres qu'elle avait toujours feuilletée depuis toute petite. En guise de manche on avait des fins voiles de soie argentée relié à un anneau d’or blanc fixé sur l’annulaire de chaque main. Pour parfaire son apparence, ses cheveux avaient été remontés en un chignon complexe piqué de perles de nacres et de roses blanches, un fin diadème posé sur le dessus de sa tête montrait son appartenance à la noblesse et donc à la famille royale de Sank. Millie s’était maquillée de manière naturelle et légère elle n’avait pas voulu en faire trop non plus, elle n'était pas une de ses précieuses petites coquettes que l'on voyait graviter à Versailles. Lorsqu’elle s’était regardée dans sa psyché elle avait eue du mal à se reconnaître peu habituée à ce spectacle. Elle avait tout de même pris sa capeline et rejoint en toute discrétion sa sœur au carrosse en prenant soin de ne pas être vue puisqu’elle n’était pas connue en France sous cette apparence-ci et ils avaient pris la route. Elle soupira une énième fois et lâcha plus pour elle-même que pour sa petite sœur d'ailleurs. Il faut dire que Millie n'était pas très à l'aise en pensant que si quelqu'un faisait le rapprochement entre le lieutenant de la garde et elle cela monterait à Versailles comme une traînée de poudre. Pensez-vous le lieutenant de la garde royale une femme! ceci dit ce n'est pas trop cela qui l'agaçait mais bien le cumule de tout. Autant dire qu'intérieurement un volcan au fusion n'était pas plus virulent qu'elle.

- Non mais je te jure….. Pourquoi je suis obligé d’y aller habillée ainsi…… je préfère mes tenues habituelles…… En plus si quelqu'un me voit et fait le rapprochement avec le lieutenant de la garde t'imagine les bruits de cours ! J’ai l’impression d’être déguisée ainsi vêtue. En plus le dîné n'est à tous les coup qu'un prétexte pour que je revête une robe et rencontre des jeunes gens de mon âge et comme de bien entendu sachant que le Duc à un fils du même âge que moi il en profite pour me demander de venir en tant que sa fille... Certes  c'est notre ami d'enfance mais quand même...

Millie préférait sans conteste ses tenues de tous les jours bien plus commode pour se battre, bien qu’elle sache parfaitement se battre ainsi vêtu elle préférait les vêtements ample qu’on lui avait fait pour s’escrimer librement. Oh bien sur les tenues féminines lui allait à ravir selon sa sœur où ses parents pour les rares occasions où elle acceptait d’en mettre une après tout elle était une princesse mais étaient-ils vraiment objectifs dans leur propos lorsqu’ils lui disaient cela? Pas si sûr pour Millie qui elle se trouvait presque déguiser ainsi, peu à son aise même si elle avait l’habitude pour certaines occasion d’être habillée de la sorte depuis son plus jeune âge. Seulement depuis son arrivé en France elle n’avait pas remis d’habit de sa condition réelle puisqu’aux yeux de tous elle était Enaël de Sank le cousin. En France une femme sachant manier l’épée n’était pas très bien vue pas comme en son royaume en tous les cas.

Millie continua ainsi à ruminer tous le long du trajet en triturant les plis de sa robe comme pour s’assurer que celle-ci était parfaitement lissée, elle avait perdue l’habitude d’en mettre après tous. Le carrosse s’arrêta dans une somptueuse propriété signe qu’elles étaient arrivée. Le cocher vint d’ailleurs les aider à en sortir et Millie souffla un peu et le remercia de l’aider avant de sortir de l’habitacle. Elle attendit que sa sœur en fasse de même et après un signe de tête elles se dirigèrent vers la porte d’entrée un serviteur venant leur ouvrir afin de les introduire auprès de leur maîtres. La famille chez qui elles venaient d’arriver était d’excellents amis à leurs parents, d’ailleurs Millie se souvenait vaguement avoir jouée quelques été avec le fils de ses gens sa petite sœur et Matt celui qu’elle considérait à l’époque comme son petit frère il y à maintenant plus de 10 ans.

Elle se demandait d’ailleurs s’il serait là ce soir et soupçonnait fortement ses parents d’avoir insisté qu’elle mette une robe pour la soirée pour cette raison-ci en particulier. Oh de bien entendu elle n’avait aucune preuve là-dessus mais elle connaissait assez ses parents, pour connaître leur petites habitudes sur certain point. Elle n’avait rien en particulier contre ce jeune homme qui à une époque avait été son ami d’enfance. Elle se rappelait d’ailleurs que le jeune homme étant petit était tout à fait charmant et avait ce qu’à l’époque elle avait qualifié de regard d’ange sans toutefois le dire à voix haute prônant déjà à l’époque cet esprit d’indépendance et de liberté que peu de femme de sa condition pouvait rêver. Mais revenons à nos moutons, où en l’occurrence à ce qui accaparait ses pensées pour le moment. Comment dire si leurs parents c’était mis en tête de lier de manière plus étroite et durable leur famille par une quelconque alliance entre eux à savoir un mariage, ils risquaient fort d’être vite déçus. Emilie-Rose voulait d’un mariage d’amour et non de convenance de plus son époux devrait accepter son côté garçon manqué et son rôle auprès de sa sœur.

Sortant de ses pensées lorsque la domesticité de la demeure les pria de les suivre elles se firent annoncer et comme l’exigeait l’étiquette la jeune fille plongea dans une parfaite révérence pour saluer ses hôtes. Elle n’avait aucunement relevé les yeux pour voir si le jeune homme était présent lui aussi ou non. A vrai dire elle n’était pas pressée de le savoir mais un léger coup de coude de sa charmante petite sœur dans les côtes lui fit relever la tête et détourner le regard pour plonger ses orbes dans deux grands océans purs azurés qui appartenait à un charmant minois blond. Elle en resta ébranlée quelques instant sans doute pas assez pour être remarquée par qui que ce soit du moins elle l’espérait. Sinon sa sœur ne manquerait pas de lui en faire la remarque et de s’en amuser à ses dépens.

- Nos parents vous font toutes leurs amitiés Monsieur le duc ainsi qu’à toute votre famille. Ils regrettent vivement de ne pas avoir pu venir eux-mêmes se soir mais les affaires de notre pays ne le leur permettait pas. Croyez bien qu'ils en sont sincèrement navrés et ils espèrent vous voire très bientôt venir leur rendre visite à Sank.

Millie évitait ostensiblement de regarder le jeune homme qui était, elle devait bien le reconnaître d’une grande beauté, le genre de beauté qu’on en attendait d’un prince de conte de fée mais là c’était la réalité et elle ne devait pas s’arrêter à cela que diable. Enfin plus facile à dire qu’à faire lorsqu’elle sentait le regard du dit jeune homme ne pas la lâcher une seconde depuis son entrée dans la salle de réception. La soirée serait extrêmement longue ainsi elle n’avait aucun doute là-dessus à présent. De plus elle était certaine que sa sœur n’avait rien ratée de l’intérêt du fils de leur hôte sur sa personne et qu’elle irait si l’occasion se présentait obtenir des informations là-dessus et que tôt ou tard et même cela elle en était certaine sur le chemin du retour elle en entendrait parler. D'ailleurs Millie devait reconnaître que Cygnus n'avait plus rien du petit garçon qui prenait plaisir à l'enquiquiné étant petit. Il était  toujours aussi espiègle visiblement et avait gardé cet allure d'ange dans son visage elle devait bien l'avouer. Enfin bon elle devait revenir à la réalité et plus vite que cela car pour l'heure la soirée ne faisait que débuter. Elle avait comment dire un rôle à jouer mais son ami d'enfance ne lui faciliterais certainement pas la tâche vu les troubles grandissant qu'il provoquait en elle. Si seulement il savait cela il aurait une toute autre image d'elle elle en était certaine.

_________________
avatar
Emilie-Rose Peacecraft

Messages : 68
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Message par Kathleen Peacecraft le Ven 28 Aoû - 0:47

Sa sœur était nerveuse, nerveuse et angoissée. Kathleen aurait eu envie de prendre ses parents entre quatre yeux pour leur dire sa façon de penser, mais pas plus qu’Emilie-Rose, elle n’avait eu le choix quant à la situation actuelle. Et si ça ne la gênait aucunement d’aller dîner chez les Magnusson et de revoir Cygnus, qu’elle appelait Cycy pour le faire enrager et avec qui elle avait fait les quatre cent coups quand ils étaient petits, elle n’appréciait pas spécialement de devoir gérer sa sœur dans un état qui aurait été mille fois plus serein si elle avait pu se présenter à son aise.

En premier lieu, porter une robe n’était pas du tout une des passions de Milie. Les tenues dignes de son rang lui allaient à merveille et Kathleen lui en avait déjà fait la remarque plus d’une fois, seulement elles ne lui plaisaient pas à porter. Kathleen pouvait le comprendre. A Sank, à moins de cérémonies officielles, elle portait régulièrement des pantalons elle-même et s’y sentait plus à son aise. Les robes simples qu’elle portait par coquetterie quand elle sortait en forêt n’avaient rien de commun avec ces tenues complexes et élaborées qu’elle portait depuis son arrivée à Versailles. Mais elle les supportait infiniment mieux que sa sœur.

Dans un second temps, Milie s’inquiétait de ce qu’un membre de la Cour reconnaisse en elle Enaël Peacecraft, le cousin de Kathleen, lieutenant de la Garde. Pour Kathleen, le risque était minime. Que quelqu’un s’amusât d’une ressemblance, l’on lui ferait remarquer qu’entre cousins, c’était tout à fait logique. Il n’y avait aucune raison pour que cette soirée trahisse la double identité de Milie, mais évidemment, elle ne pouvait penser correctement, entravée comme elle l’était.

« Ne te fais pas de soucis. Au pire, l’on pensera que l’aînée des Peacecraft ressemble beaucoup à son cousin, rien de plus. Personne ne songera sérieusement que tu as une double vie. »

Dans sa nervosité, Milie ne cessait de toucher et de manipuler sa jupe, ce que Kathleen considérait comme un simple tic nerveux, la robe étant simplement parfaite. Soupirant, elle la regarda de côté et la semonça comme si c’était elle la grande sœur et non l’inverse.

« Et cesse donc avec cette jupe ! Elle est parfaite ainsi. Tu ne fais que te rendre encore plus nerveuse que tu ne l’es déjà. »

L’arrivée au domaine de leurs amis fut un véritable soulagement pour les deux princesses. Finalement, ce qui réussissait le mieux à Milie, c’était l’action. Et en l’occurrence, une fois sortie de la voiture, c’était à elle de mener la danse et de présenter ses vœux et ceux de leurs parents en premier lieu. Comme d’ordinaire quand elle avait une responsabilité à prendre, Milie redevint aussitôt parfaitement stoïque et policée au moment où elle déclama les vœux du Roi et de la Reine de Sank. Kathleen l’accompagna dans sa révérence et poursuivit une fois que sa sœur eut terminé.

« Je vous remercie, Monsieur le Duc, de cette charmante invitation. Je suis honorée d’être accueillie ce soir dans votre demeure et espère que vous nous ferez le plaisir de venir nous visiter également en nos Appartements de Versailles. »

C’était à elle qu’il incombait de faire cette invitation puisqu’en tant qu’ambassadrice, les Appartements étaient à son nom. Relevant la tête, son regard croisa celui de Cygnus à qui elle adressa un petit sourire malicieux plein de promesses, des promesses de dire à nouveau plein de bêtises ensemble comme il le faisait encore quelques années auparavant.

_________________
avatar
Kathleen Peacecraft

Messages : 137
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Message par Cygnus Magnusson le Jeu 21 Juil - 19:26

Et encore un dîner... Non mais vraiment ils n'arrêtent pas en ce moment. Pourquoi est-ce qu'ils me font ça? Je ne suis pas prêt à me marier, j'aime ma liberté moi! Bon consolons nous, ce soir il sont invité les princesses de Sank, ce qui signifie que je vais revoir ma chère amie Kathleen et sa sœur Émilie-Rose.

Telles étaient les pensées de Cygnus, héritier du duc d'Östergötland, alors qu'il se tenait auprès de ses parents afin de saluer comme il convenait les invités de ce dîner. Pour l'occasion le jeune homme avait revêtu un habit bleu roi brodé de fil d'or qui faisait ressortir autant le bleu de ces yeux et le blond de ses cheveux qu'il avait noué en catogan à l'aide d'un ruban bleu nuit. Comme à son habitude le jeune homme était rasé de près et subtilement parfumé. Des bottines noires venaient compléter sa tenue.

Lorsque les invitées arrivèrent, un domestique se chargea de les conduire à la salle de réception. En noble bien éduqué Cygnus salua ses deux amies d'une inclinaison du buste et d'un baisemain, écoutant poliment les traditionnels remerciements des jeunes filles. Ses parents y ajoutèrent leurs propres formules de politesse puis envoyèrent Cygnus faire les honneurs de la maisonnée à leurs invitées en attendant que le dîner soit servi.

En digne fils obéissant le jeune homme emmena les demoiselles visiter les diverses pièces du musée que ses parents appelaient un palais. Secrètement Cygnus était soulagé de ne plus avoir ses parents dans les pattes. Il voulait profiter tranquillement de ses retrouvailles avec ses amies. Le jeune homme n'avait pu s'empêcher de remarquer que les deux demoiselles avaient grandi en grâce et en beauté au cours des années de séparation. Cygnus commençait d'ailleurs à avoir un petit faible à l'égard d'Émilie-Rose, Kathleen restant éternellement la petite sœur avec qui il avait fait les 400 coups étant enfant.

« Bien, maintenant que mes chers parents ne sont plus dans nos pattes, je peux enfin exprimer ma joie de te revoir Kathy. Et toi aussi Princesse. »

Cette dernière adresse avait été faite avec un petit sourire espiègle en direction de Millie, Cygnus sachant pertinemment que le jeune fille abhorrait ce surnom.
avatar
Cygnus Magnusson

Messages : 6
Date d'inscription : 16/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Message par Emilie-Rose Peacecraft le Jeu 21 Juil - 20:14

Emilie-Rose restait en retrait   légèrement moins à l’aise que sa sœur surtout lorsqu’elle était tel que la nature l’avait faite. Il faut dire que face à Cygnus qui n’avait plus rien du petit garçon qu’elle avait laissé la jeune princesse ne restait pas insensible bien qu’elle cherche à tout prix à le masquer. Lorsque leur ami d’enfance débuta la visite elle resta légèrement derrière le jeune homme le visage légèrement baissée et sans doute bien silencieuse. Lorsque Cygnus parla elle sursauta et rougit à son appellation mais aussi surtout à son sourire. Il le savait elle n’avait jamais aimé être appelée ainsi comme elle préférait être appelée Millie plutôt que par son prénom complet, si jolie soit-il. Si d’ordinaire elle sevrait montée sur ses grands chevaux avec cette appellation cette fois-ci cela la troubla au point qu’elle en perdue toute sa superbe elle marmonna à l’encontre de ce sombre crétin d’ami d’enfance qui faisait tout pour la faire enrager.

- Arrête avec ce titre… C’est Kath la princesse pas moi….

Elle sentait son cœur s’accélérer dans sa cage thoracique elle détourna le regard retournant dans un mutisme certes inhabituel mais bon elle ne s’attendait pas à éprouver cela en compagnie de Cygnus et puis… Comment dire, elle ne l’intéressait clairement pas après tout il la voyait comme le garçon manqué de leur enfance ni plus ni moins. Après tout il n’avait rien à faire d’elle de ce côté-là il devait la trouver ridicule en robe d’ailleurs. Millie savait que la soirée serait longue si son cœur s’affolait pour un rien enfin un rien pas vraiment mais… Elle ne voulait surtout pas se rendre ridicule face à Cygnus et devant sa sœur non plus en y repensant.

Pourquoi faut-il que mon cœur s’emballe juste pour ça….  Il n’a rien dit de plus que d’habitude…. Non rien fait en fait… Et puis à quoi cela sert au juste de me sentir ainsi il ne me verra jamais autrement que comme son amie… Je suis idiote… Ce n’est pas parce que mes parents m’ont habillé en robe qu’il va me voir autrement je me demande ce qu’ils avaient en tête d’ailleurs par rapport à ça.

Perdue dans ses pensées, Millie avançait doucement derrière sa sœur et Cygnus qui comme toujours semblait en grande conversation. En même temps ce n’est pas avec elle qu’il allait parler ainsi, non avec elle il prenait plaisir à la mettre en rogne la plupart du temps mais Millie devait reconnaitre qu’elle le lui rendait bien autrefois sauf que là elle ne comprenait pas pourquoi elle n'avait pas réussit à lui répondre comme à son habitude.

Non mais c'est vrai quoi ... Elle aurait dû s'emporter, le traiter de sombre crétin pas marmotter comme elle l'avait fait en lui disant juste tout simplement qu'elle ne supportait pas qu'il l'appelle ainsi que c'était sa soeur la princesse pas elle. Bon d'accord elle n'était peut-être pas la princesse héritière mais elle restait la princesse aînée du royaume de Sank même si elle n'appréçiait guère qu'il use de ce titre trop pompeux au goût de la demoiselle.

Se secouant une fois de plus elle essaya de sortir de ses pensées bien dérangeante pour tenter de s’intéresser à la visite. A défaut d'entendre la discussion privé de sa soeur et de leur ami qui ne la concernait en rien elle regardait autour d'elle.

_________________
avatar
Emilie-Rose Peacecraft

Messages : 68
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Message par Kathleen Peacecraft le Mar 9 Aoû - 17:14

Kathleen pouvait presque lire dans le regard et la posture de Cy son agacement devant les politesses qui s’éternisaient. Elle se rappelait encore les grimaces qu’elle, Matt et Cygnus avaient l’habitude de faire en singeant les présentations que les nobles du monde entier faisaient à leurs parents. Et maintenant, c’était elle qui suivait ce rituel. Cy se forçait probablement à le faire aussi, à contrecœur. Et de là où il était, Matt devait très certainement se moquer d’eux. Penser à son ami disparu pour toujours donna envie de pleurer à Kathleen qui baissa légèrement les yeux tandis que Cy les emmenait faire le tour de la maison.

Elle ne redressa le regard quand le jeune homme leur manifesta sa joie de les revoir. Kathleen parvint à relever sa tête pour lui offrir un sourire teintée d’une lueur un peu douloureuse. Elle s’attendait à ce que Millie proteste avec véhémence comme à son habitude quand le jeune homme la traitait avec une déférence moqueuse pour la taquiner. Mais la protestation fut légère et plutôt embarrassée. Kathleen lui offrit un regard surpris avant de se retourner vers Cy en haussant les épaules.

« Ca me fait très plaisir aussi, Cy. On ne s’est pas revus depuis mes dix-sept ans, je ne me trompe pas ? J’ai l’impression que c’était hier ! Pourtant, tu as eu le temps de rencontrer des jeunes femmes depuis, d’après ce que j’ai compris à ta dernière lettre ! »

_________________
avatar
Kathleen Peacecraft

Messages : 137
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Dîner, une rencontre [PV Kathleen et Cygnus]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum