Quand la lecture amène une invité spéciale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la lecture amène une invité spéciale

Message par Alexandre De Lansey le Ven 8 Mai - 22:44

Cela faisait un moment qu’Alexandre n’avait pu profiter d’un moment de détendre. Il avait ordonné aux servantes de lui laisser tranquille afin de se mettre à profit d’une activité qu’il lui manquait beaucoup. C’était sans équivoque la lecture. Il alla alors à sa bibliothèque qu’on avait mise à disposition et trouva alors un livre qu’il trouva intéressant et passa alors devant la fenêtre avec son nouveau livre. Il remarqua alors un soleil qui brillait intensément et se décida très rapidement de prendre l’air. Il sortit alors dehors pour se retrouver devant l’entrée du château et marcha d’un pas lent. Il salua de temps en temps les gens qu’il croisait.  Il faisait un temps magnifique et paisible que tous les ouvriers ou même la haute classe étaient agréablement heureux.

De ce fait, toujours accompagné de son livre, il se longea d’un chemin pour aller au sentier qu’il avait découvert quelque temps plus tôt. Il retrouva alors son arbre qu’il avait déniché et qu’il préférait et se dirigea pour s’asseoir pour mettre son dos collé contre l’arbre. Il soupira d’aise et observa la nature qu’il se dévoilait devant lui avant d’ouvrir la page de son livre pour débuter sa lecture. Il ne pouvait pas s’empêcher de penser à sa douce Kathleen Peacecraft à laquelle il lui avait demandé sa main. Malgré qu’ils se soient fiancés, il ne s’était pas souvent croisé. Puisqu’elle avait ses responsabilités en tant qu’Altesse Royale. Il faut dire que lui aussi était un Prince, mais il avait décliné ses responsabilités, mais juste à titre d’aujourd’hui, puisqu’il avait vraiment envie de se détendre et de lire quelque chose afin de ne pas perdre l’habitude qu’il possédait depuis qu’il avait appris à lire.

Plongé dans sa lecture, il n’avait pas remarqué que le soleil descendait puisque la fin de la journée arrivait rapidement. Il était visiblement absorbé par sa lecture qu’il ne remarquait pas du tout aux alentour. Puis, en tournant sa page pour suivre sa lecture, il entendit alors non pas loin de là un bruit qu’il se rendait jusqu’à ses oreilles. Intrigué, il leva alors ses yeux en direction du bruit.

« Qui est là ? »

Finit-il par dire, mais personne ne lui répondait. Il se résolu que c’était une des hallucinations et replongea dans sa lecture, mais cela ne durait pas puisqu’il avait entendu un autre bruit qui provenait de la même direction qu’il avait entendu plus tôt. Lassant de son livre, il le déposa à côté de lui et se leva et marcha avec précaution vers le bruit. Il se douta bien qu'il y avait quelque chose qui bougeait non loin de lui et cela l'énervait. À cause de cela, il avait du arrêter sa lecture. En marchant, il appela quelque soit la chose. C'était peut-être une personne, un animal, il n'en savait rien.

« Il y a quelqu'un ? »

Comme personne, la chose ou l'animal ne semblait réagir, il retourna à sa lecture un peu frustré. Il continua en essayant de se concentrer à sa lecture ou il était rendu. Puis, il était somnolé par les péripéties du roman qu'il en oublia le bruit qu'il s'était passé, il y a quelque secondes à peine!....
avatar
Alexandre De Lansey

Messages : 184
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la lecture amène une invité spéciale

Message par Kathleen Peacecraft le Ven 28 Aoû - 0:47

Depuis son arrivée à Versailles, Kathleen n’avait pas manqué d’activité. Entre la présentation au Dauphin, les bals et évènements, ses visites des pauvres à Paris et ses nuits pour sauver les jeunes filles en détresse, elle n’avait pas vu le temps passer, surtout quand sa sœur s’était manifestée à elle et qu’elle avait donc commencé à passer du temps avec elle. Aussi était-elle ravie en ce jour tranquille de simplement se promener dans les jardins de Versailles sans avoir à penser à quelque chose de précis.

Ses pensées se centrèrent sur sa sœur et sa venue à Versailles qui avait suscité des évènements dans la vie des deux princesses. C’est ainsi qu’elles s’étaient rendues chez les Magnusson ensemble. Kathleen repensa au retour de cette soirée quand elles avaient été attaquées par des malandrins. Il faudrait qu’elle et sa sœur fissent le point sur ce qui s’était passé. Ce n’était pas une coïncidence que ce fût leur carrosse qui avait été attaqué. La présence de Harcourt à Versailles ne la rassurait pas davantage.

Elle eut soudain une pensée pour celui qu’elle aurait aimé avoir auprès d’elle en ces temps difficiles. Alexandre, son fiancé avec lequel elle devait se marier sous peu et qui était actuellement en voyage loin d’ici. Loin de Sank aussi. Si seulement il avait pu l’accompagner, elle aurait sans-doute moins craint les dangers de Versailles. Notamment, des évènements comme celui qui avait eu lieu quelques soirs plus tôt, quand elle avait fait la connaissance d’Ielena, ne se produiraient pas avec son fiancé dans les parages.

Comme pour répondre à ses pensées, un bruissement se fit entendre juste derrière elle, puis un autre. Deux individus s’approchèrent brusquement et la maintinrent pendant qu’un troisième, masqué, s’approchait d’elle de près, très près, trop près. Il ne s’agissait visiblement pas de Harcourt mais ça ne rendait pas la situation plus rassurante pour autant. La voix de l’homme se fit menaçante à son oreille.

« Tu as plutôt intérêt à m’écouter très attentivement. Il n’est pas question que ton sale petit pays vienne interférer avec nos intérêts en ce qui concerne la France. Il est temps de renoncer à ton traité et de rentrer chez toi, tu m’entends ? » Il asséna un poignard juste dans le cou de la jeune princesse. « Sinon, tu pourrais le regretter. »
« Jamais je ne céderai, » protesta Kathleen avant de se retrouver poignard contre sa gorge. « A moi ! » hurla-t-elle davantage pour les faire fuir que dans l’espoir qu’on l’entende. « A moi, la princesse de Sank ! »
« Ferme ta jolie petite bouche immédiatement », lança l’homme en appuyant un peu davantage le poignard, faisant perler une goutte de sang du cou de la jeune princesse.

_________________
avatar
Kathleen Peacecraft

Messages : 137
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la lecture amène une invité spéciale

Message par Alexandre De Lansey le Mer 27 Juil - 22:15

Alexandre avait le nez dans sa lecture. L’auteure de ce roman était remplie d’intrigue qui fascinait le jeune prince. Il le dévora avec appétit page après page sous le soleil qui n’allait pas se tarder à se coucher. Installé sous le tronc d’un arbre. Il avait oublié les bruits qui avaient éveillés les soupçons qui n’avait pas duré longtemps. Les minutes avaient passés toujours concentré dans sa lecture, qu’il entendit une voix qui ne semblait pas sympathique à l’oreille de celui-ci, qu’il en échappa le livre. Il ne prit pas le temps qu’il se leva rapidement et prit ses sabres qui étaient en fourché à sa taille. Il ne pouvait sortir sans eux, au cas qu’il y aurait un réel danger et qu’il allait pouvoir se servir de son savoir-faire et il allait être servi…

Le jeune homme marcha alors lentement, pour ne pas surprendre l’homme à la voix menaçante et puis, ce qu’il entendit lui fit sortir une colère. Sa chère Kathleen, sa fiancée était à la prise avec cet homme. Il n’en fallait pas plus pour lui sauver des griffes de ce gros imbécile. Il sortit de sa cachette sans lui donner une indication de sa présence et lui brandit alors une de ses sabres à la gorge de celui-ci. D’une voix très sèche et tranchante, il lui cria :

« Laisse la princesse tranquille ! Vous avez besoin de m’obéir. Je suis un champion en maniement d’arme. Vous ferez mieux de vous distancez avant d’avoir des problèmes !!! »


Il prit alors de colère grandissante quand il vit que la princesse se fit menacer avec un poignard laissant couler des gouttes de sang. Il pressa un peu plus sur le coup de l’homme pour lui indiquer qu’il devait libérer la princesse avant qu’il fasse quelque chose de regrettable.

« Je vous sommes de libérer votre arme ! Si vous ne m’écoutez point. C’est votre sang qui coulera sur nos terres ! »

Il fixa la princesse Kathleen, profitant de cette alternation pour s’assurer qu’elle va bien.

« Est-ce que tout va bien princesse ? Êtes-vous blessée ? »

Il s’inquiétait pour cette jeune demoiselle, le sang coulait à présent sur sa robe, en petite gouttelette heureusement pour elle ! Il était rassuré de voir qu’elle n’était pas mal en point. Il pouvait se consacrer à l’homme. Pourquoi voulait-il d’elle ? Qu’avait-il l’intention de faire ? Tous ses points interrogation le démanchait beaucoup.

« Qui êtes-vous ? Pourquoi voulez-vous s’en prendre à cette demoiselle ? J’exige une réponse immédiatement ! »

Tout en l’interrogeant, il chercha de ses yeux quelque chose qui pourrait lui ligoter ses mains pour l’empêcher de s’enfuir. Surtout pas tant qu’il n’aura pas les réponses. Voyant qu’il n’avait pas d’objet intéressant, il allait se consacrer à corps à corps. Vu l’entrainement intensif qu’il se pratiquait à tous les jours. Il n’aura pas de difficulté à s’en faire pour se défendre. Il se décida d’en faire une double protection en sortant l’autre sabre qui s’était resté accroché à sa bandoulière pour le mettre devant lui. Ses deux armes étaient maintenant devant lui, il ne pouvait rien faire pour se sauver de sa peau.

« Princesse, êtes-vous venue seule ici ? Avez-vous demandé un garde auprès de vous ? »

Toujours en maintenant ses armes à son coup, il ne le quittait de ses yeux. Au cas, que les choses tourneraient au vinaigre, comme dirait l’expression…
avatar
Alexandre De Lansey

Messages : 184
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la lecture amène une invité spéciale

Message par Alexandre De Lansey le Mer 27 Juil - 22:19

Alexandre De Lansey"]
Alexandre avait le nez dans sa lecture. L’auteure de ce roman était remplie d’intrigue qui fascinait le jeune prince. Il le dévora avec appétit page après page sous le soleil qui n’allait pas se tarder à se coucher. Installé sous le tronc d’un arbre. Il avait oublié les bruits qui avaient éveillés les soupçons qui n’avait pas duré longtemps. Les minutes avaient passés toujours concentré dans sa lecture, qu’il entendit une voix qui ne semblait pas sympathique à l’oreille de celui-ci, qu’il en échappa le livre. Il ne prit pas le temps qu’il se leva rapidement et prit ses sabres qui étaient en fourché à sa taille. Il ne pouvait sortir sans eux, au cas qu’il y aurait un réel danger et qu’il allait pouvoir se servir de son savoir-faire et il allait être servi…

Le jeune homme marcha alors lentement, pour ne pas surprendre l’homme à la voix menaçante et puis, ce qu’il entendit lui fit sortir une colère. Sa chère Kathleen, sa fiancée était à la prise avec cet homme. Il n’en fallait pas plus pour lui sauver des griffes de ce gros imbécile. Il sortit de sa cachette sans lui donner une indication de sa présence et lui brandit alors une de ses sabres à la gorge de celui-ci. D’une voix très sèche et tranchante, il lui cria :

« Laisse la princesse tranquille ! Vous avez besoin de m’obéir. Je suis un champion en maniement d’arme. Vous ferez mieux de vous distancez avant d’avoir des problèmes !!! »


Il prit alors de colère grandissante quand il vit que la princesse se fit menacer avec un poignard laissant couler des gouttes de sang. Il pressa un peu plus sur le coup de l’homme pour lui indiquer qu’il devait libérer la princesse avant qu’il fasse quelque chose de regrettable.

« Je vous sommes de libérer votre arme ! Si vous ne m’écoutez point. C’est votre sang qui coulera sur nos terres ! »

Il fixa la princesse Kathleen, profitant de cette alternation pour s’assurer qu’elle va bien.

« Est-ce que tout va bien princesse ? Êtes-vous blessée ? »

Il s’inquiétait pour cette jeune demoiselle, le sang coulait à présent sur sa robe, en petite gouttelette heureusement pour elle ! Il était rassuré de voir qu’elle n’était pas mal en point. Il pouvait se consacrer à l’homme. Pourquoi voulait-il d’elle ? Qu’avait-il l’intention de faire ? Tous ses points interrogation le démanchait beaucoup.

« Qui êtes-vous ? Pourquoi voulez-vous s’en prendre à cette demoiselle ? J’exige une réponse immédiatement ! »

Tout en l’interrogeant, il chercha de ses yeux quelque chose qui pourrait lui ligoter ses mains pour l’empêcher de s’enfuir. Surtout pas tant qu’il n’aura pas les réponses. Voyant qu’il n’avait pas d’objet intéressant, il allait se consacrer à corps à corps. Vu l’entrainement intensif qu’il se pratiquait à tous les jours. Il n’aura pas de difficulté à s’en faire pour se défendre. Il se décida d’en faire une double protection en sortant l’autre sabre qui s’était resté accroché à sa bandoulière pour le mettre devant lui. Ses deux armes étaient maintenant devant lui, il ne pouvait rien faire pour se sauver de sa peau.

« Princesse, êtes-vous venue seule ici ? Avez-vous demandé un garde auprès de vous ? »

Toujours en maintenant ses armes à son cou, il ne le quittait de ses yeux. Au cas, que les choses tourneraient au vinaigre, comme dirait l’expression…
avatar
Alexandre De Lansey

Messages : 184
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la lecture amène une invité spéciale

Message par Kathleen Peacecraft le Ven 12 Aoû - 23:00

Quand Kathleen refusa de céder aux menaces des individus qui l’avaient immobilisée, ceux-ci se montrèrent encore plus menaçant en plaçant sous son cou un poignard. La respiration haletante du fait de la peur, elle osa tout-de-même crier à l’aide en espérant que son appel soit entendu. Mais son cœur bondit alors en sentant le poignard percer sa peau. Pour le coup, l’individu obtint ce qu’il voulait, à savoir le silence de la jeune fille. Il n’était pas question pour elle de risquer davantage sa vie. Elle commençait à avoir peur, se demandant ce qu’ils allaient faire.

Soudainement, un sabre surgit, menaçant l’homme au poignard qui recula. Seuls les deux hommes maintenant Kathleen parvinrent à ne pas bouger. La jeune princesse, elle, sentit un regain d’espoir en reconnaissant son fiancé, Alexandre de Lansey, dont elle ignorait la présence à Versailles jusqu’alors. L’homme menaça aussitôt l’agresseur de la jeune fille de mort s’il ne la libérait pas.

« Alexandre ! » l’accueillit avec effusion la jeune femme.
« Imbécile, tu crois donc me faire peur ? » interrogea l’homme avec un mouvement de recul, sortant une épée. « Tu ferais mieux de déguerpir, sinon, tu pourrais le regretter. »
« Mon bien-aimé, sois prudent, je t’en prie ! »

Alexandre ne parut pas inquiet outre mesure devant les menaces de l’inconnu. Il se lança dans l’affrontement, deux sabres en main. Si l’homme parut désarçonné devant la dextérité d’Alex, il se reprit vite et le combat s’enchaîna. Kathleen, toujours maintenue par les deux hommes, se débattait pour tenter de venir en aide à l’homme qu’elle aimait, mais ses deux geôliers étaient efficaces. Alexandre s’assura soudain de ses blessures, non sans poursuivre le combat.

« Je vais bien, mon chéri. Préoccupe-toi surtout de toi ! Attention ! »

Elle prit peur en le voyant attaquer par derrière mais, de toute évidence, cela ne lui faisait pas peur car il para en interrogeant l’ennemi. La réponse intéressait aussi Kathleen mais l’homme ne répondit pas à la question d’Alexandre.

« Tu vas le regretter ! » aboya-t-il. « Tu ferais mieux de nous laisser discuter gentiment avec son Altesse, tout ceci ne te concerne pas. »
« En fait, cela le concerne », répliqua Kathleen sans cesser de se débattre, « puiqu’il est le futur roi de Sank ! »
« Ah oui ? Eh bien assurons-nous qu’il ne le devienne jamais dans ce cas ! »

Ce disant, l’homme intensifia ses attaques. Tout en se battant, Alexandre demanda à Kathleen si elle n’avait pas un garde à proximité.

« Non, je suis désolée, mais même Victor n’est pas venu dans ces jardins avec moi ! »

_________________
avatar
Kathleen Peacecraft

Messages : 137
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand la lecture amène une invité spéciale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum